Afin de fournir une fonctionnalité complète, ce site Web nécessite votre consentement explicite pour stocker des cookies de navigateur. Si vous n'autorisez pas les cookies, vous ne pourrez peut-être pas utiliser certaines fonctionnalités du site Web, notamment les suivantes: contenu personnalisé, changement de culture. Il est recommandé d'autoriser tous les cookies.

Mouvement, conscience du corps et santé


Pour devenir un enfant dont les mouvements sont sûrs et harmonieux, l’enfant doit parcourir un long chemin dans son développement. Nous prenons en compte les différences dans le rythme du développement de chaque enfant, en sachant qu’en explorant, l’enfant apprend :

-         À être attentif à ce qu’il fait.

-         À être persévérant pour recommencer plusieurs fois jusqu’à réussir.

-         À découvrir la joie de faire des progrès.

 

C’est parce qu’il découvre tout cela par lui-même que cela est si important pour l’enfant, il est donc essentiel qu’il soit à l’initiative et surtout qu’il ne soit pas dépendant d’un adulte pour explorer librement.

 

Nous lui donnons le temps et les possibilités de s’exercer au cours de la journée à travers des activités ludiques et variées, à l’intérieur d’un espace aménagé par nos soins adapté et propice à son développement, ainsi que dans toutes les activités liées à des sorties extérieures (aire de jeux, matériel de jeux, sorties en forêts, activités de jardinage, sorties à la piscine, etc.).

 

D’autres moments forts et réguliers sont des moments à travers desquels l’équipe éducative prend en compte les besoins, le rythme de chaque enfant. Le temps des soins, des changes, l’apprentissage de la propreté par exemples sont des temps privilégiant les capacités de mouvements facilitant la prise de conscience du corps.

 

Ainsi, l’enfant renforce ses muscles, sa souplesse, son agilité, mais aussi sa persévérance. Il s’approprie de nouvelles postures en passant par des postures intermédiaires.

Aussi, nous mettons à sa disposition des objets adaptés à leur âge qui favorisent le mouvement : balles à attraper, bassines et petits paniers pour transvaser, entre autres.

 

Nous prenons le temps d’observer l’enfant dans ses actions, ses mouvements et nous lui apportons un soutien si nécessaire, à savoir : nous modifions les espaces, le matériel, etc. De même que nous l’encourageons toujours afin de le soutenir dans son autonomie, le rassurer dans ses apprentissages. Nous le soutenons du regard, par les mots, et nous n’intervenons uniquement quand c’est indispensable.

 

« Un enfant ne joue pas pour apprendre, il apprend parce qu’il joue ». (Tony LAINE)

 

D’après Anna TARDOS de l’association Emmi PIKLER, le jeu remplit plusieurs fonctions dans la vie de l’enfant :

Pendant le jeu, en étant actif, l’enfant satisfait son désir de mouvement et d’action. Le jeu enrichit les connaissances de l’enfant. En expérimentant à travers le jeu, l’enfant fait connaissance avec le monde qui l’entoure. En jouant, l’enfant utilise les mouvements qu’il a appris et devient de plus en plus adroit.

En s’intéressant au jeu qu’il expérimente, il apprend à observer, il apprend à agir avec attention et pour une durée de plus en plus longue. Grâce à des jeux où il assemble et construit, l’enfant apprend à réaliser quelque chose en surmontant les difficultés et en découvrant la joie de « réussir ».

Le jeu permet à l’enfant d’apaiser ses tensions intérieures. Le jeu favorise son imagination. Tout cela est bénéfique pour le jeune enfant mais l’enfant lui, ne le sait pas, il ne joue pas pour apprendre, il joue parce que cela lui apporte de la joie. Nous consacrons aux enfants des temps suffisamment longs afin qu’ils puissent jouer librement et qu’ils ne soient pas interrompus sans cesse. Nous avons beaucoup de matériel de jeu permettant de soutenir l’enfant dans son imaginaire, sa créativité et sa motricité.

Toutefois, nous investirons à l’avenir dans des jeux simples, sans fonction déjà déterminée. Ils seront, comme toujours, proposés en fonction de l’évolution observée de chaque enfant, afin de leur permettre de « découvrir » sans le mettre en trop grande difficulté. Nous mettons l’accent sur le fait que nous devons rester cohérent et fiable au regard des enfants en instaurant des règles qui ne changent pas, en fonction de ce que l’adulte décide, sans repères fixes.

Autant que faire se peut, nous aidons l’enfant à apprendre, à connaître et à respecter les règles de comportement relatives à la vie de groupe afin de prévenir les conflits. Nous avons pour principe que l’attitude la plus aidante que nous pouvons avoir pour les enfants est de leur permettre de résoudre les conflits par eux-mêmes. Nous intervenons donc quand il nous semble nécessaire de devoir le faire, ni peu, ni trop. Avant d’intervenir, nous observation puis vient la proposition orale.

Ainsi, nous donnons la capacité à chacun d’agir dans le respect de l’autre et de lui-même. Notre intervention physique pour les séparer n’intervient qu’en dernier recours. Il est essentiel cependant pour les agents éducatifs de toujours signifié aux enfants qu’ils sont attentifs à tout ce qui se passe et qu’ils sont là pour les protéger.

Nous démontrons ainsi que la créativité est bénéfique pour nous et encourage souvent les enfants à opter pour cette façon de faire. Des éléments décoratifs sont régulièrement créées avec du matériel de récupération, les espaces sont aménagés régulièrement aussi de manières différentes. Des chansons et des histoires sont arrangées, détournées, revisitées. Il est possible de faire chacun à sa manière selon ses capacités et sa personnalité.

L’alimentation saine au sein de notre crèche... un critère de qualité

Les repas sont préparés au quotidien en fonction de l’âge et des besoins nutritionnels de chaque enfant, ils sont variés, équilibrés. L’agent éducatif connaît les préférences, les goûts et les habitudes alimentaires de chaque enfant. Leur rôle est de faire découvrir aux enfants les différents aliments, leur provenance (notre potager) et les différentes façons possibles de les préparer ou de les cuisiner (ateliers cuisine).

Nous tenons à la fois compte des allergies et habitudes culturelles de chaque enfant. Il nous tient à cœur de créer une ambiance chaleureuse, agréable autour du temps du repas et/ou de la collation. Nous invitons chaque enfant à goûter tous les aliments sous quelle que forme que ce soit.

Pour les plus petits, la collaboration et les échanges avec les parents sont essentielles puisqu’ils sont en lien avec les besoins primaires de leur enfant. Nous respectons et soutenons le choix des parents quant au lait qu’ils donnent à leur enfant, de même que nous facilitons le choix des mamans d’allaiter leur enfant. Toujours en accord avec les parents, nous introduisons les aliments en fonction de leur tolérance par l’enfant, en lien aussi avec les lignes directives du Ministère de la Santé.

Nous appliquons des règles et/ou principes fondamentaux à savoir, de donner régulièrement à boire aux enfants, leur donner un apport en fruits et légumes suffisant, des aliments cuits à la vapeur avec assaisonnement pauvre en sel, sucre et matières grasses.

Nous réunissons les conditions nécessaires afin que le temps du repas se déroule dans des conditions agréables pour les enfants, à travers des règles simples que nous appliquons :

  • respecter le rythme et le besoin des enfants
  • commencer à manger tous ensemble (que tout le monde soit prêt)
  • savoir attendre son tour pour être servi
  • rester assis autant que possible pendant le temps du repas
  • manger à l’aide de ses couverts (de façon seule si possible pour les plus grands / aider les plus petits)
  • apprendre à demander (pour être servi ou resservi)
  • proposer la notion de choix

L’agent éducatif est le garant du bon déroulement de ces temps de repas et/ou de collation. Il transmet des valeurs sociales : ne pas gaspiller, ne pas jeter la nourriture, ne pas jouer avec les aliments, savoir se comporter et se tenir à table, etc...